Nos valeurs, notre éthique

Le centre du Soularac fait partie des acteurs du tourisme durable et de l’écotourisme depuis sa création. Nous sommes réunis par une éthique commune.

Tous nous séjours et randonnées  privilégient des moyens de déplacements lents, doux et non polluants. Nous proposons des circuits originaux, en petits groupes (maxi 12) afin de proposer des voyages à taille humaine d’éviter les effets de sur-fréquentation de certaines zones.

Pour nous, le voyage est avant tout vecteur de rencontre humaine, et doit être respectueux de l’environnement et des populations. Nous avons réalisé une démarche profonde de réflexion sur l’impact de nos voyages tant sur le plan de l’environnement que sur le plan social, culturel et économique en respectant un certain nombre d’engagements

Nos guides et accompagnateurs diplômés et expérimentés conçoivent et réalisent eux même les randonnées et les séjours. Nous disposons d’une habilitation tourisme. La plupart d’entre nous ont travaillé, ou travaillent avec les plus grands tours opérateurs du tourisme d’aventure. Nous disposons de matériel professionnel adapté à nos activités, des tentes d’expéditions, gps, moyens de communications, … Nous proposons une gamme de circuits de différents niveaux et engagement physique adaptés aux envies de chacun.

Lorsque l’on voyage avec le Centre du Soularac, on participe au développement de circuits courts. La réservation du voyage est directe, sans intermédiaire. Nous privilégions des fournisseurs locaux, tant sur le plan du matériel, que sur le plan des produits alimentaires. La plupart de nos partenaires sont des petits producteurs locaux respectueux de l’environnement favorisant un maintien de l’agriculture paysanne de qualité et un artisanat local.

Tous les déplacements pendant les itinérances sont non polluants. Lorsqu’une logistique est indispensable, nous limitons les déplacements au maximum. Nous préférons utiliser des animaux de bât partout où cela est possible. Tous nos circuits sont pensés pour être accessibles en train si cela est possible. Les transferts depuis la gare la plus proche sont gratuits et assurés par nos soins.

Pour éviter les pollutions de l’eau et du sol, nous proposons du savon biodégradable à nos randonneurs. Nous expliquons à nos randonneurs comment l’utiliser et mettons en place des techniques d’économies d’eau qui garantissent le confort des randonneurs tout en limitant les gaspillages. Afin de limiter au maximum l’impact environnemental des déchets de consommation courante et ceux d’origine humaine, nous nous engageons à redescendre tous les déchets, à les trier.

Nous privilégions autant que possible les articles à emballage écologique, recyclable ou réutilisable, nous évitons le suremballage. Les papiers souillés sont brûlés ou emportés. Les courses au détail sont limitées au strict nécessaire en organisant des achats en gros directement auprès des producteurs. Nous utilisons des appareils et des piles rechargeables.

Le transport pour se rendre sur le lieu de séjour produit des rejets de CO2 en grande quantité dans l’atmosphère (plus de 80% des émissions de CO2 des voyages). Pour les éviter nous privilégions les transports en commun, le train et le co-voiturage. Nous proposons des longs séjours pour éviter la multiplication des déplacements. Nous nous sommes engagés dans le développement d’énergies renouvelables. Chaque guide propose majoritairement des circuits dans sa région, favorisant un tourisme de proximité.

Tous nos guides et accompagnateurs ont conscience de la richesse et de la fragilité des milieux qu’ils traversent. Les circuits évitent les zones particulièrement sensibles. Nous informons nos randonneurs sur la fragilité des écosystèmes et sur la conduite à tenir pour préserver la faune et la flore. Les prés cultivés pour nourrir les chevaux et animaux de bât que nous utilisons en trekking à cheval ou à pieds sont exploités sans engrais ni pesticides. Notre structure dispose d’un label agriculture biologique et nous sommes lauréats des trophées du tourisme responsable.

Nous essayons d’assurer le plus de confort possible, notre seule limite reste le respect de l’environnement. Des feux pourront être allumés afin de se cuisiner et de profiter de moments conviviaux.

Cependant, pour limiter notre impact sur l’emplacement, nous respecterons les zones sensibles, fragiles ou au biotope protégé. Les feux sont allumés dans des places sécurisées et éteints lorsqu’ils ne seront plus sous surveillance. Nous gardons une distance de 30 mètres des points d’eau et d’au moins 100 mètres des entrées de grottes. L’eau de vaisselle est versée sur la terre loin des points d’eau et un produit adapté est utilisé. Les tentes sont montées sur des emplacements variés, pour permettre au sol de se régénérer entre deux utilisations. Le bois brûlé est mort ou déjà coupé, et la quantité utilisée est minimum pour éviter le gaspillage. Nous utilisons le gaz sur des secteurs sans bois mort. Les feux sont exclus des zones boisés, sensibles, sèches et partout où la législation l’interdit.

Tous nos partenaires et fournisseurs sont des locaux avec lesquels nous avons instaurés des rapports humains forts. Sur le plan économique, nous réalisons un travail de réflexion pour payer les prestataires et les fournisseurs à un juste prix en privilégiant l’économie locale. Nous informons les randonneurs sur les conduites à tenir pour respecter la culture locale et éviter de créer des déséquilibres. Nous privilégions des moments forts de rencontre et d’échange.

Les guides connaissent les territoires traversés et les populations locales, ils constituent un médiateur culturel et social. Les fondateurs du Centre du Soularac sont des acteurs du développement local, ils s’investissent et militent pour maintenir leur patrimoine culturel, environnemental et humain. Nous sommes de fervents partisans du maintien de l’agriculture paysanne et de la microéconomie.

L’ensemble des guides et accompagnateurs ont signé le règlement intérieur et le projet éducatif qui stipule l’ensemble de ces points, ils se sont engagés à les respecter. 

Tout cela nous a amené à réfléchir comment réduire au maximum ces impacts en proposant notamment des circuits hors des grandes destinations phares. Nos séjours sont généralement en dehors des sentiers fréquentés, ce qui permet également une relation plus saine avec les populations locales et une empreinte réduite dans les espaces traversés.